Se connecter avec nous

ÉNERGIE

Bayer Leverkusen- Xabi Alonso : L’union fait la force ! Courtisé pêle-mêle par le Bayern Munich, Liverpool et le Real Madrid, Xabi Alonso a mis fin au suspense aussi vite qu’il aimerait le faire en Bundesliga.

Publié

sur

L’Espagnol l’a confirmé : il restera une saison de plus au moins chez le Bayer Leverkusen, qu’il a amené à un niveau ahurissant depuis qu’il en est le coach principal.

 

 

Pendant que son meneur de jeu Florian Wirtz s’amusait à battre un record de vitesse face à la France, en marquant au bout de 6 secondes de jeu, Xabi Alonso méditait. L’Europe entière lui faisait les yeux doux depuis un moment déjà, et certains clubs prestigieux usaient de leurs charmes pour le convaincre de les rejoindre dès cet été. Que des anciennes connaissances : le Bayern Munich, Liverpool, le Real Madrid.

Mais non. C’est décidé, et officialisé depuis vendredi, il continuera son mandat à la tête du Bayer Leverkusen. «Après beaucoup de spéculations sur mon futur, j’ai pris le temps de réfléchir pendant la trêve et j’ai pris ma décision. J’ai informé le club que je vais rester», a déclaré l’Espagnol en conférence de presse, renvoyant ainsi tous les mastodontes à leurs tablettes de recrutement. Pour attirer Xabi Alonso sur son banc, il faudra repasser.

Tourner le dos à des clubs de ce calibre après moins de 18 mois passés sur un banc, voilà qui ne manque pas d’assurance. Ce sont pourtant précisément ces 18 mois passés sur un banc qui ont poussé Xabi Alonso à clore les débats. Le Basque a tout à gagner à prendre son temps. Son annonce pourrait encore simplifier et bonifier ses rapports avec les joueurs, la direction et les supporters. «C’est l’endroit idéal pour moi, ici», a-t-il assuré, conscient qu’une telle déclaration d’amour va encore embellir le tableau pour unir tout un club vers une fin de saison ô combien excitante.

Cette sortie limite même déjà le principal risque qui guette Xabi Alonso, à savoir faire fausse route l’année prochaine, comme l’a mentionné Jürgen Klopp en conférence de presse vendredi. «Il fait un très bon travail. Ils ont une très bonne équipe, et vont probablement la garder ensemble. Je comprends qu’il veuille faire ça.»

«Neverkusen»

Retenir les très courtisés Florian Wirtz, Jérémie Frimpong, Victor Boniface et consorts, qu’Alonso a lui-même fait exploser, sera désormais plus facile. Dans le sens inverse, Xabi Alonso devrait d’ailleurs bénéficier d’un droit de regard pour les recrues estivales.

L’Espagnol n’a toujours pas perdu avec le Bayer Leverkusen cette année, en 38 matches. Le football qu’il prône et que ses joueurs pratiquent est l’un des plus attrayants du continent, et le surnom de « Neverkusen » n’a jamais autant frisé la ringardise qu’en ce moment puisqu’Alonso et ses ouailles ont 10 points d’avance sur leur dauphin bavarois en tête de la Bundesliga, à 8 journées du terme. Voir l’équipe de Xabi Alonso s’écrouler en bout de course relève de l’improbable : alors, risque-t-il vraiment quelque chose ?

La saison qu’il a déjà réussie lui donne suffisamment de crédit, quand bien même Leverkusen souffrirait d’une potentielle gueule de bois la saison prochaine. Bâtir sa légende en restant engagé au Bayer ne peut que servir ses intérêts personnels et asseoir sa crédibilité de jeune coach. Le train ne passera pas qu’une seule fois, Xabi Alonso en est conscient. Liverpool devrait jeter son dévolu sur Ruben Amorim, le Bayern Munich projetterait désormais d’attirer Roberto De Zerbi. Lui ne veut pas se brûler les ailes, et ce n’est pas Leverkusen qui s’en plaindra.

Au Real en 2026 ?

Pour le quotidien AS, le technicien espagnol n’a pas vraiment juré fidélité à l’actuel leader de Bundesliga. Sa décision serait surtout liée à son objectif de diriger l’équipe première du Real Madrid. Pour Alonso, l’idée serait d’attendre au plus tard 2026, soit l’année de la fin de son contrat et de celui du coach merengue Carlo Ancelotti. Rien ne s’opposerait donc à son retour à la Maison Blanche, alors qu’une signature à Liverpool ou au Bayern cet été aurait pu représenter un obstacle. Nos confrères ajoutent que le Real attend patiemment le tacticien très apprécié en interne, et qui avait mené les U13 madrilènes jusqu’au titre de champion d’Espagne en 2019, avant son départ pour la réserve de la Real Sociedad.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ÉNERGIE

Huile d’olive Djelfa : Une production de plus de 4,3 millions attendue à Djelfa Une production de plus de 4,3 millions de litres d’huile d’olive a été réalisée dans la wilaya de Djelfa au titre de la campagne oléicole 2023/2024, a-t-on appris jeudi dernier, auprès de la Direction locale des services agricoles (DSA).

Publié

sur

Cette production est légèrement en baisse comparativement à celle de la saison écoulée, durant laquelle une production de près de 5,1 millions de litres d’huile a été engrangée, en raison d’un léger recul de la récolte d’olives cette année, ont estimé des responsables du secteur. Toutefois, et en dépit de la baisse de la production d’huile cette saison, la filière oléicole est en plein essor dans la wilaya, a-t-on assuré citant pour preuve, l’extension de la superficie du verger oléicole de la wilaya estimée actuellement à près de 11.000 ha. Toujours au titre de la campagne 2023/2024, la DSA a fait cas de la production de plus de 339.000 qx d’olives, dont plus de 313.000 qx destinées à la trituration et plus de 26.000 qx d’olives de table. A noter que le directeur de services agricoles, Mohamed Benabdellah Bensalem, avait affirmé, à diverses occasions, que le développement de la filière oléicole est le fruit de la volonté des agriculteurs à élargir le verger local et à augmenter la production. Cette volonté a fait de Djelfa une des wilayas pionnières dans le domaine, a-t-il dit, rappelant que de nombreux investisseurs du domaine ont été primés dans des concours internationaux, pour la haute qualité de leur huile qui répond aux normes mondiales, à l’instar de l’huile Dahbia de Benhar et de la marque Khatala de la wilaya déléguée de Messaâd. Pour rappel, le verger oléicole de la wilaya est concentré dans les localités d’El Birine, Hed Shari, Benhar, Ain Oussera, Ain Ibel, Messaâd, Charef, Bouiret Lahdab et Hassi Fdoul. Il s’étend sur une superficie globale de près de 11.000 ha, comptant plus de 3,111 millions d’oliviers dont 2, 621 millions sont en production. La wilaya compte, en outre, cinq huileries privées assurant la trituration des olives produites localement ainsi que celle des wilayas voisines.

 

Continuer La Lecture

ÉNERGIE

El Bayadh : L’université recrute 214 professeurs assistants Le centre universitaire Nour El Bachir d’El Bayadh a bénéficié, dernièrement, de 24 nouveaux postes pour le recrutement de professeurs assistants classe B. 

Publié

sur

Le vice-recteur chargé de la post-graduation, de la recherche scientifique et des relations externes, le professeur Yacine Guettaf a indiqué que ces nouveaux postes sont répartis dans plusieurs spécialités, à savoir  mathématiques, informatique, langue anglaise, langue française, électronique, génie hydraulique, sciences environnementales, sciences vétérinaires, sciences de l’information et de la communication, psychologie, sociologie, éducation sportive, droit public, droit privé, sciences de gestion et de comptabilité. Les modalités de réception des dossiers de candidature au concours, sur la base de l’attestation pour accéder à ces postes, ont été diffusées sur la plateforme numérique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a-t-on indiqué, ajoutant qu’après avoir accompli toutes les démarches liées à l’opération de recrutement, la liste des admis sera annoncée, sachant que les nouveaux professeurs devront rejoindre leurs postes à partir de la prochaine année universitaire 2024-2025. A noter que le Centre universitaire Nour El Bachir d’El Bayadh, qui accueille 8.000 étudiants dans trois cycles répartis à travers sept instituts et plus de 60 spécialités, dispose actuellement de plus de 250 enseignants, dont plus de 50 professeurs. Pour rappel, cet établissement d’enseignement supérieur a été renforcé, lors de la rentrée universitaire de cette année, par le recrutement de 32 maîtres assistants classe B par voie contractuelle, répartis dans plusieurs spécialités et filières.

 

Continuer La Lecture

ÉNERGIE

Mali : Affrontement dans le centre du pays Des affrontements ont opposé un groupe terroriste à d’ex-rebelles à dominante touareg, vendredi dernier, dans le centre du Mali.

Publié

sur

Bilan : entre sept et quinze morts selon les sources. Les affrontements ont opposé le groupe de soutien aux musulmans et à l’islam (Jnim) de Iyad Ag Ghaly aux combattants du Cadre stratégique permanent (CSP-PSD), l’ex-rébellion dont le fief fut un moment la ville de Kidal. La bataille s’est déroulée dans le centre du Mali, dans un secteur communément appelé la forêt du Wagadou, située non loin de la frontière avec la Mauritanie. Le bilan varie de sept à plus d’une quinzaine, selon nos différentes sources. Des observateurs de la situation malienne admettent avoir été surpris.

 

 

Continuer La Lecture

Trending