Se connecter avec nous

RÉGIONS

Continuité des services publics durant l’Aïd : Alger prend des mesures Les services de la wilaya d’Alger ont pris plusieurs mesures organisationnelles et sécuritaires afin de garantir aux citoyens la continuité des services publics durant Aïd El-Fitr.

Publié

sur

   Ces mesures ont été annoncées à l’occasion d’une conférence de presse animée mardi au siège de la wilaya par des directeurs et responsables des différents secteurs à Alger. A ce propos, le directeur du Commerce et de la Promotion des Exportations de la wilaya d’Alger Abdelwahab Harkas a évoqué le déploiement de 4.068 opérateurs économiques et commerçants, pour garantir l’approvisionnement régulier en produits de large consommation durant l’aïd. Le nombre des commerçants mobilisés représente d’après Harkas 60% des commerçants et opérateurs commerciaux inscrits au niveau de la wilaya d’Alger et dont le nombre total dépasse les 6.725. Ces chiffres concernent 538 boulangeries (parmi les 659 boulangeries d’Alger), ainsi que 1.782 locaux d’alimentation générale et de vente de fruits et légumes, et 1.734 structures (café, salon de thé, restaurants, fast-food, stations d’essence) en sus de 8 minoteries et de 6 laiteries. Et pour contrôler le respect par les commerçants de ce programme pendant l’Aïd, un total de 82 équipes relevant de la direction du commerce ont été mobilisés, comprenant 164 agents des différents corps de répression de la fraude. Pour ce qui est du volet transport, le chef de service à la direction des transports de la wilaya d’Alger, Hocine Amrane, a précisé qu’une permanence sera assurée avec le déploiement de 455 bus couvrant 237 lignes, sans compter les transporteurs privés non-inscrits sur la liste de permanence qui pourront exploiter leurs lignes à cette occasion, ainsi que les voitures activant à travers les différentes communes de la wilaya. Quarante-six (46) agents répartis sur les 19 stations de transport de voyageurs gérées par l’Établissement de gestion de la circulation et du transport urbain (EGCTU), seront chargés d’opérations de contrôle et d’inspection pour assurer le respect des instructions et des directives relatives à la circulation des citoyens. Ils seront également chargés de garantir le respect des mesures d’hygiène et d’aménagement des stations, des arrêts de bus et des moyens de transport commun à travers le territoire de la wilaya. S’agissant du programme spécial Aïd El-Fitr, tracé par l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA), le responsable a indiqué que 186 lignes seront couvertes par 159 bus le premier jour de 06h00 du matin jusqu’à 1h40 après minuit. L’ETUSA mobilisera 263 bus le deuxième jour et 189 bus pour le troisième jour pendant la journée selon. Amrane qui a ajouté que 19 bus répartis sur 19 lignes assureront le transport la nuit pendant les trois jours. L’entreprise a, en outre, élaboré un programme pour les visites des cimetières de 7h00 jusqu’à 13h40, avec 10 bus desservant 5 lignes. Ainsi, des dessertes spéciales pour les visites des cimetières seront programmées à partir des stations suivantes de la station du 1er mai vers le cimetière d’El Alia, de la station de la place des martyrs vers le cimetière d’El Alia, de la station de Chevalley vers le cimetière de Dely Ibrahim, de la station de Bachdjarah vers le cimetière de Sidi Rezine en passant par Baraki et de la station de d’El Harrach vers le cimetière d’El Alia en passant par Bachdjarah et Sidi Tayeb. Ce plan de transport sera également mis en place vendredi en direction de Djamaâ El Djazaïr pour l’accomplissement de la prière de l’Aïd à partir de 5h30, notamment dans les régions éloignées, avec 50 véhicules à travers 16 lignes. Quant aux autres moyens de transport. Amrane a indiqué que le métro sera en service tout au long des jours de l’Aïd à partir de 5h00 jusqu’à 21h00. S’agissant du tramway qui démarre de Ruisseau en direction de Dergana, il sera en service à partir de 5h30 jusqu’à 22h00, tandis que l’exploitation du tramway de Dergana en direction de Ruisseau commence à 5h30 jusqu’à 20h40. Pour assurer les services sanitaires nécessaires aux citoyens durant cette occasion, le directeur de la santé et de la population de la wilaya d’Alger, Lahlali Lahlali, a affirmé que tous les hôpitaux et les polycliniques ont été renforcés, soulignant la mobilisation de plus de 67 pharmacies. A son tour, le directeur de l’Etablissement de gestion des pompes funèbres et des cimetières de la wilaya d’Alger (EGPFC), Mohamed Abdellaoui, a affirmé que ses services avaient nettoyé les cimetières en prévision de Aïd El Fitr et assuré à travers un système de permanence la présence H24 des agents, outre une liste numérisée comprenant les noms de certaines personnes décédées pour faciliter l’identification du lieu de leur enterrement. Evoquant le programme spécial tracé pour assurer les différentes activités et les centres de loisirs et de distraction, dont la gestion a été confiée à l’Office, en plus des établissements hôteliers et de restauration, le directeur de l’Office des parcs des sports et des loisirs d’Alger (OPLA), Azeddine Souami, a affirmé l’ouverture de ces établissements durant les jours de l’Aïd. Quant à la sécurité, la responsable de la cellule de communication du groupement territorial de la Gendarmerie nationale à Alger, Rachida Aib, a affirmé qu’un plan de sécurité spécial avait été élaboré, avec la garantie de tous les moyens matériels et humains nécessaires. Le contrôle sera renforcé au niveau des barrages et espaces fréquentés par les citoyens, comme les places publiques, les mosquées, les lieux de culte, y compris dans les régions isolées à faible trafic qui seront placées sous contrôle, selon la responsable. De son côté, le responsable de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté d’Alger, l’officier de police principal, Amir Chergui, a souligné que les services de sûreté avaient arrêté un plan pour la protection des citoyens et leurs biens, à travers la mobilisation d’unités mobiles et pédestres, présentes au niveau de tous les espaces publics prisés par les familles. Outre la surveillance par caméras, des mesures sécuritaires ont été également prises dont le renforcement de la présence sur le terrain et le lancement d’activités de sensibilisation des chauffeurs de véhicules aux accidents de la route.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ÉNERGIE

Huile d’olive Djelfa : Une production de plus de 4,3 millions attendue à Djelfa Une production de plus de 4,3 millions de litres d’huile d’olive a été réalisée dans la wilaya de Djelfa au titre de la campagne oléicole 2023/2024, a-t-on appris jeudi dernier, auprès de la Direction locale des services agricoles (DSA).

Publié

sur

Cette production est légèrement en baisse comparativement à celle de la saison écoulée, durant laquelle une production de près de 5,1 millions de litres d’huile a été engrangée, en raison d’un léger recul de la récolte d’olives cette année, ont estimé des responsables du secteur. Toutefois, et en dépit de la baisse de la production d’huile cette saison, la filière oléicole est en plein essor dans la wilaya, a-t-on assuré citant pour preuve, l’extension de la superficie du verger oléicole de la wilaya estimée actuellement à près de 11.000 ha. Toujours au titre de la campagne 2023/2024, la DSA a fait cas de la production de plus de 339.000 qx d’olives, dont plus de 313.000 qx destinées à la trituration et plus de 26.000 qx d’olives de table. A noter que le directeur de services agricoles, Mohamed Benabdellah Bensalem, avait affirmé, à diverses occasions, que le développement de la filière oléicole est le fruit de la volonté des agriculteurs à élargir le verger local et à augmenter la production. Cette volonté a fait de Djelfa une des wilayas pionnières dans le domaine, a-t-il dit, rappelant que de nombreux investisseurs du domaine ont été primés dans des concours internationaux, pour la haute qualité de leur huile qui répond aux normes mondiales, à l’instar de l’huile Dahbia de Benhar et de la marque Khatala de la wilaya déléguée de Messaâd. Pour rappel, le verger oléicole de la wilaya est concentré dans les localités d’El Birine, Hed Shari, Benhar, Ain Oussera, Ain Ibel, Messaâd, Charef, Bouiret Lahdab et Hassi Fdoul. Il s’étend sur une superficie globale de près de 11.000 ha, comptant plus de 3,111 millions d’oliviers dont 2, 621 millions sont en production. La wilaya compte, en outre, cinq huileries privées assurant la trituration des olives produites localement ainsi que celle des wilayas voisines.

 

Continuer La Lecture

RÉGIONS

Blida : 40 forages pour l’eau potable Une quarantaine de nouveaux forages hydrauliques en cours de réalisation renforceront, avant la fin de l’année en cours (2024), le système de production d’eau potable de différentes communes de la wilaya de Blida, notamment celles enregistrant une importante extension urbaine, a t-on apprit, jeudi dernier, auprès de la Direction locale des ressources en eau.

Publié

sur

   Selon le directeur du secteur, Abdelkrim Allouche, ces projets destinés pour toute la wilaya, concernent en priorité les localités dont les forages ont enregistré une baisse de niveau (comme c’est le cas dans la partie Est de Blida), et celles à forte densité d’habitants à l’exemple des nouveaux pôles urbain. La mise en service de ces forages permettra de mobiliser des quantités supplémentaires d’eau potable pour répondre aux besoins croissants de la wilaya en la matière, et ce, en raison de la création, ces dernières années, de nouveaux pôles comptant plusieurs dizaines de milliers de logements, a-t-il ajouté. Ces forages s’ajouteront à une vingtaine d’autres entrées en exploitation depuis le début de cette année, a précisé le même responsable, soulignant l’enregistrement, le mois dernier, d’une hausse de la production d’eau des forages, porté à près de 185.000 m3 d’eau/Jour, grâce aux dernières importantes précipitations. Sur un autre volet et au titre du renforcement des structures de stockage d’eau, Allouche a fait part du lancement, dernièrement, des travaux de réalisation de six (6) réservoirs de 15.000 et 30.000 m3, destinés au stockage des eaux dessalées affectées à la wilaya à partir de la station de dessalement d’eau de mer (SDEM) Fouka-2 (Tipasa). La SDEM de Fouka-2 assurera, à sa mise en service, un volume quotidien de près de 150.000 m3 d’eau, au profit de Blida.

 

Continuer La Lecture

RÉGIONS

Tlemcen : La saison estivale en préparation Les services de la wilaya de Tlemcen ont consacré un montant de 227 millions DA pour l’aménagement des plages de la wilaya, en prévision de la prochaine saison estivale, a-t-on appris auprès du directeur de wilaya de l’urbanisme, l’architecture et la construction (DUC), Belkadi Rachid.

Publié

sur

  Un montant de 150 millions de DA du budget total a été débloqué pour l’aménagement de cinq plages, à savoir Marsa Ben M’hidi, Moscarda 1 et 2, Bider 1 et 2 pour l’aménagement de l’éclairage public, le ravalement des façades, l’aménagement des rues et des ronds-points, entre autres travaux. Par ailleurs, un montant évalué à 60 millions de DA a été alloué pour renforcer certaines plages par des structures utilisées dans la gestion dont 17 millions de DA de ce budget est attribué pour l’aménagement des sièges d’administrations et de gestion de la saison estivale. Il s’agit, notamment, du siège du gestionnaire administratif des plages et ceux affiliés à la Gendarmerie nationale, de la Sûreté nationale, de la Protection civile et de la Santé, à travers un nombre de plages, sous la tutelle des services communaux, selon la même source.  Rachid Belkadi a indiqué que les entreprises de construction ont été sélectionnées pour entamer les travaux dans les prochains jours et les achever avant le début de la saison estivale.

Continuer La Lecture

Trending