Se connecter avec nous

Société

La campagne nationale de la prévention lancée : Pour un mode de vie sain La semaine nationale de la prévention organisée par le ministère de la Santé du 15 au 21 avril, sous le slogan «Pour un mode de vie sain pour tous», a débuté, lundi dernier, dans les wilayas de l’Est et du Centre du pays, avec au programme diverses manifestations et activités de promotion de la santé, de lutte contre les facteurs pathogènes et d’incitation à une alimentation saine…

Publié

sur

Dans la wilaya de Sétif, des portes ouvertes ont été organisées au centre commercial Park Mall sur la prévention du cancer du côlon et du rectum et l’importance du diagnostic précoce. Initiée par l’établissement hospitalier spécialisé dans la lutte contre le cancer et la direction de la santé, la manifestation a suscité l’engouement des visiteurs, notamment des jeunes qui se sont intéressés à la prévention de ces cancers et les moyens de diagnostic précoce. La responsable de la cellule d’accueil, d’orientation et des campagnes de sensibilisation de cet établissement, le Dr. Lilia Bedari, a insisté sur la prise de conscience des risques de ces maladies et l’importance du diagnostic précoce qui augmente de 90 % les chances de guérison contre 12 % en cas de diagnostic tardif. Le coup de départ a été donné pour une caravane médicale de solidarité avec les habitants des localités reculées par le wali Mohamed Meziane, à partir de la place de l’indépendance au centre-ville d’El Tarf. Dans une déclaration à l’APS, le directeur local de la santé, Othmane Kairouani a affirmé que des consultations médicales générales et spécialisées seront assurées à tous les membres des familles visitées dans ces localités, notamment les enfants, les personnes âgées et aux besoins spécifiques en leur assurant assistance médicale et médicaments et ce, en application des directives du ministère de tutelle relatives au renforcement de la prise en charge sanitaire et sociale des catégories vivant dans des situations de précarité. De multiples activités sur la prévention sont prévues dans le cadre de cette semaine, dont des conférences sur l’alimentation saine et la prévention, qui seront données par des médecins spécialisés en diabétologie, nutrition, maladies cardiovasculaires, gynécologie et autres spécialités en matière de santé. A M’sila, le directeur local de la santé, Rabie Mezhoud, a souligné, pour sa part, que l’objectif de la semaine est de faire prendre conscience au large public de l’importance de la prévention et de la lutte contre les facteurs à risques pathogènes, à travers des activités qui toucheront toutes les communes et mobiliseront des équipes médicales des services d’épidémiologie et de la médecine préventive des structures sanitaires ainsi que des spécialistes en psychologie et nutrition. Ce programme comprend des campagnes d’information sur les pratiques pour un mode de vie sain, des portes ouvertes, des ateliers interactifs, un travail de proximité sur les lieux publics et dans les mosquées, des conférences et des émissions télévisées et radiophoniques de sorte à toucher le plus grand nombre de public, a indiqué de son côté, Soufiane Farhat, chargé de communication à la direction de la santé. Les autres wilayas de l’Est du pays ont connu également une série d’activités diverses organisées au niveau des établissements et structures sanitaires. Au centre du pays. l’accent a été mis lors de ces activités, sur l’importance d’adopter un mode de vie sain en mangeant sainement, soit des repas équilibrés riches en fibres et pauvres en sel, sucres rapides et matières grasses saturées, pratiquer une activité physique régulière, et s’éloigner des comportements nocifs pour la santé tels que le tabagisme, la sédentarité l’addiction aux écrans, entre autres. C’est le cas à Tizi-Ouzou, où la maison de la culture Mouloud-Mammeri a abrité une exposition et des conférences débats animées par des spécialistes dans le domaine, abordant différents thèmes notamment l’alimentation saine, la prévention contre la toxicomanie et la lutte contre les addictions aux écrans ainsi que le problème de l’automédication. A Ain Defla, une caravane de sensibilisation a été lancée à partir de la polyclinique Madani Kortbi pour se rendre, aujourd’hui même, dans la localité d’Ouled Belkacem à Ain Soltane et Sidi Lekehal à Mekhatria. Elle sillonnera ensuite plusieurs régions reculées à travers la wilaya. A Blida aussi l’événement a été principalement axé sur la sensibilisation des citoyens sur la nécessité d’adopter un mode de vie sain et l’importance de la vaccination dans la réduction les risques de contracter des maladies contagieuses ou non contagieuses et d’éviter les conséquences dangereuses sur la santé qu’elles peuvent induire. Dans la wilaya de Chlef, l’événement, ouvert à partir de La place de la solidarité au centre-ville, a été marqué par le lancement d’activités de sensibilisation et d’information sur l’importance de l’alimentation saine, du sport et d’une bonne hygiène de vie, pour préserver sa santé. A Djelfa, le coup d’envoi de la manifestation a été donné à partir du service d’épidémiologie et de médecine préventive de l’établissement public de santé de proximité (EPSP) de cette ville, l’accent a été mis sur la sensibilisation contre les risques sanitaires et sur l’importance de la vaccination et du suivi sanitaire de la femme enceinte.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Société

Bilan hebdomadaire : Plus de 13 morts en zones urbaines Treize (13) personnes ont trouvé la mort et 409 autres ont été blessées dans 350 accidents corporels de la circulation survenus en zones urbaines entre le 7 et le 13 mai, selon un bilan publié jeudi dernier, par les services de la Sûreté nationale.

Publié

sur

   Le bilan fait état d’une hausse du nombre d’accidents (+39) et de blessés (+41) et d’une baisse du nombre de morts (-2) par rapport à la semaine précédente. Le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents (+95%) en raison du non-respect du code de la route et de la distance de sécurité, de l’excès de vitesse et du manque de concentration au volant, outre l’état du véhicule, selon les données de la Sûreté nationale. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) réitère son appel aux usagers de la voie publique à la prudence et au respect du code de la route, rappelant les numéros vert 1548 et de secours 17 mis à la disposition des citoyens 24/24.

Continuer La Lecture

Société

Equipement de 3 hélicoptères médicalisés : Sonatrach finance la Protection civile Le DG de la Protection civile, le colonel Boualem Boughelaf, et le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, ont signé une convention de financement visant à équiper trois hélicoptères médicalisés de la Protection civile.

Publié

sur

   Ces services ont indiqué que cette initiative permettra aux équipes médicales d’offrir une assistance médicale urgente lors des interventions rapides et des évacuations médicales aériennes, prises en charge par la société Sonatrach. Cette initiative vise à soutenir les efforts de la Direction générale de la Protection civile à l’échelle nationale, facilitant ainsi le travail des agents de la Protection civile, notamment dans le domaine des secours médicaux aériens lors d’interventions d’urgence ou de catastrophes.

Continuer La Lecture

Société

Aide aux personnes âgées : Une caravane de solidarité lancée La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille, et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou, a donné, jeudi dernier, à Bejaia, le coup d'envoi d'une caravane de solidarité devant venir en aide à 150 familles démunies dont les chefs sont des personnes âgées.

Publié

sur

   Plusieurs camions et des véhicules tout terrain, chargés d’équipements médicaux, de literies et de nourritures ont été ainsi chargés avant de se rendre dans plusieurs villages pour y être distribués. Au chef-lieu de wilaya, la ministre en a profité pour visiter quelques structures relevant de son département où elle a pris connaissance des conditions dans lesquelles se sont déroulés les examens d’évaluation des acquis des personnes aux besoins spécifiques. «C’est une première expérience très positive», a-t-elle indiqué, indiquant, que les élèves ont été à la hauteur des attentes et que cette expérience, vécue de façon expérimentale antérieurement, a concerné cette année 1.700 enfants à travers le territoire national. Mme Krikou, par ailleurs, visité quelques villages situés sur les hautes montagnes de Tichy à 15 km à l’est de Béjaïa, où elle s’est enquis des travaux qu’effectuent dans leurs domiciles les femmes aux foyers. Un marché a été monté, sur les places centrales de ces villages, où nombre d’entre-elles, ont exposé leurs produits, notamment dans le tissage, la poterie et les bijoux.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending