Se connecter avec nous

RÉGIONS

De nouvelles structures de santé bientôt réceptionnés : Saïda se sent bien

Publié

sur

   Deux nouvelles structures de santé et des projets de réhabilitation de trois autres au niveau de la ville de Saïda devraient être réceptionnés, au cours du second semestre 2024, a-t-on appris, dimanche, auprès des services de la wilaya.

Ces projets comprennent la réalisation de deux nouvelles polycliniques à haï «Salem 2» et «1.200 logements», ainsi que la réhabilitation de deux cliniques au niveau des quartiers «La marine» et «Sidi Cheikh», outre la réhabilitation du service de Radiologie et dImagerie médicale de lHôpital «Ahmed Medeghri». Le wali de Saïda, Amoumen Mermouri, a insisté sur la nécessité daccélérer la cadence des travaux et de renforcer les chantiers en main duvre, afin de livrer ces structures de santé dans les délais contractuels, a-t-on indiqué de même source.Ces structures de santé, dont les travaux sont supervisés par la Direction des Equipements publics, permettront une fois mises en service, une prise en charge optimale des patients, et allègeront la pression que connaît actuellement lHôpital «Ahmed Medeghri» et amélioreront les conditions de travail du personnel médical, a-t-on ajouté de même source.Ces structures de santé seront dotées dappareils et d’équipements médicaux nouveaux et modernes, et seront aussi appuyées par un personnel médical et paramédical, a-t-on expliqué de même source.A rappeler que le secteur de la Santé dans la wilaya de Saïda sest renforcé, durant lannée précédente, de deux nouvelles polycliniques dans la ville de Saïda et la commune de Moulay Larbi, en plus de la réhabilitation de neuf polycliniques à travers les différentes zones de la wilaya, qui dispose de 24 polycliniques.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RÉGIONS

Sidi Bel Abbes : Les fermes silluminent Le programme d'électricité agricole, mis en uvre par le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, a permis jusqu'à présent, le raccordement de 218 exploitations agricoles dans la wilaya de Sidi Bel Abbes, a-t-on appris dimanche auprès de la direction de distribution de l'électricité et du gaz.

Publié

sur

   La chargée de l’information et de la communication, Fouzia Saboundji, a indiqué qu’il a été procédé, depuis le début de l’année en cours, au raccordement de 30 exploitations agricoles au réseau d’électricité, tandis que le nombre d’exploitations programmées pour l’année en cours est estimé à 110 exploitations, à savoir le quota additionnel en cours de raccordement en énergie électrique, sachant que le taux de réalisation a atteint 30%.La même source a indiqué que le raccordement des exploitations agricoles est réparti sur trois programmes importants, lesquels ont été achevés: le premier, celui de l’appui agricole ayant ainsi permis le raccordement de 97 exploitations agricoles, le deuxième inscrit au titre du programme du Fonds commun des collectivités locales et concerne 242 exploitations agricoles, alors que le troisième qui concerne l’électricité agricole, a permis le raccordement de 218 exploitations agricoles.A signaler que ces réalisations s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés par la direction de distribution de Sidi Bel Abbes pour accompagner le programme de développement économique, selon le plan de Sonelgaz et en application des orientations des autorités supérieures du pays.

Continuer La Lecture

RÉGIONS

Blida : Le LPL se généralise Plus de 1.130 familles de Blida ont bénéficié dimanche, de décisions daffectation de logements publics locatifs (LPL) lors d'une cérémonie organisée au siège de la wilaya.

Publié

sur

    Il s’agit de 1.136 familles des communes de Bougara, Boufarik et Blida qui ont reçu leurs décisions d’affectation de logements publics locatifs réalisés au niveau du pôle urbain de Safsaf, commune de Meftah, à l’extrême est de la wilaya.Avec la remise des décisions de ces logements réalisés dans le cadre du programme lancé à la fin 2023, la wilaya de Blida aura achevé l’opération de distribution des logements publics locatifs, a indiqué le wali, Ibrahim Ouchen dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie. «Le parc immobilier de la wilaya ne dispose pas actuellement de logements publics locatifs prêts à être distribués», a-t-il noté.Il a relevé, toutefois, que la wilaya compte un petit quota de logements réalisés au titre du programme d’éradication de l’habitat précaire, programmé à la distribution dans les prochains jours.Le même responsable a fait cas du parachèvement, en cours, dun programme de logements publics locatifs de près de 1.700 unités, en vue de sa distribution dans les deux prochains mois, en plus dun autre programme de logements promotionnels aidés (LPA).De nombreux bénéficiaires des décisions d’affection ont exprimé leur joie, d’autant plus que l’opération intervient à la veille de l’Aid El-Adha (Fête du sacrifice).

Continuer La Lecture

RÉGIONS

Les travaux dentretien du CW-115 lancés : Mila «remonte» ses chemins Les travaux dentretien du chemin de wilaya CW-115 sur une distance de six (6) km ont été «dernièrement » lancés à Mila, a indiqué dimanche le directeur local des Travaux publics, Rabah Sari.

Publié

sur

    Inscrit dans le cadre du programme d’entretien des chemins de wilaya de l’exercice de 2024, ce projet dont les travaux ont démarré «début juin courant» concerne le tronçon entre les deux communes d’Ain Mellouk et Chelghoum Laïd, selon la même source. Mobilisant une enveloppe financière de 113 millions DA, le projet inclut la reconstruction du pont de ce tronçon et la réalisation d’ouvrage découlement des eaux outre des travaux de protection et de sécurité, a ajouté le même responsable. Dune importance «majeure», le CW-115 qui relie les deux RN-5A et RN-100 via Ain Mellouk et Chelghoum Laïd connaît un trafic «dense» avec plus de 3.000 véhicules par jour dont 47 % de poids-lourds se dirigeant essentiellement vers les carrières de Grouz au nombre de 26, a souligné M. Sari. L’entretien de cette route contribuera à améliorer la circulation et réduira les risques encourus par ses usagers, note encore le même responsable. D’autres tronçons de cet axe avaient été déjà réhabilités, a noté le directeur des Tavaux publics qui a rappelé qu’un tronçon de 5,5 km avait été réhabilité en 2021 et un autre de 2,4 km en 2023.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending