Se connecter avec nous

économie

Accord Sonatrach-Huawei : La gestion des pipelines digitalisée

Publié

sur

Le groupe Sonatarch a procédé, hier, à la signature d’un protocole d’entente, avec l’entreprise de télécommunications Huawei Télécommunication Algérie.

La cérémonie de signature a eu lieu au niveau du siège de la société mère Huawei, à Shenzhen en République Populaire de Chine, en présence du PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi, et de son homologue de

Huawei, Hua Liang

 

Ce protocole permettra à Sonatrcah et à Huawei Télécommunication Algérie d’établir un cadre propice pour engager des discussions qui porteront sur les opportunités de coopération dans les domaines de la digitalisation et des technologies de l’information, englobant un large éventail de domaines, notamment le cloud computing, les datacenters, les réseaux informatiques, les télécommunications et la cybersécurité, précise un communiqué de Sonatrach

La signature de ce protocole d’entente témoigne des ambitions affirmées de Sonatrach de développer la coopération dans le domaine de la transformation numérique, la considérant comme un levier essentiel qui lui permettra d’optimiser ses processus, d’exploiter pleinement son potentiel et de s’adapter aux défis actuels, ajoute la même source. Cet accord devrait permettre la mise en œuvre d’un système de gestion de l’information et de la communication (ICM) ainsi que l’installation de capteurs à fibres optiques. La solution d’ICM permet une surveillance en temps réel des pipelines, en envoyant des notifications immédiates en cas d’événements et en fournissant une localisation précise des incidents. Les capteurs à fibres optiques détectent les excavations, les activités et les interférences externes, augmentant ainsi la précision et la fiabilité des données. Ce qui permettre de relever plusieurs défis dans la gestion de ses pipelines. L’un de ces défis est l’inspection manuelle des pipelines, qui mobilise de nombreuses ressources intensives en termes de main-d’œuvre et de temps. Par exemple, pour inspecter correctement un pipeline de 1 200 kilomètres, environ 200 personnes sont nécessaires. Cette méthode est non seulement coûteuse en termes de temps et d’argent, mais elle manque également de précision et de données en temps réel. Un autre défi majeur pour Sonatrach est le manque de précision dans la connaissance de l’état de fonctionnement des pipelines en temps réel

Notant que cette cérémonie de signature a été précédée par des visites de terrains les 10 et 11 juin

2024. En effet, le PDG de Sonatrach et la délégation qui l’accompagne se sont rendus au « Cloud Data Centre » de Huawei, situé dans la province de Dongguan ainsi qu’au « Centre de Cyber Sécurité » de cette entreprise leader dans le domaine des technologies digitales, est-il mentionné. Le « Huawei Ox Horn Campus » a été également au menu de cette visite. Ce campus est un centre de référence pour la recherche et le développement technologique dans le secteur de l’informatique et de la télécommunication.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

économie

Commerce : Le Forum libyen-turque en septembre

Publié

sur

Le ministère libyen de l’économie et du commerce du Gouvernement d’unité nationale a annoncé la tenue d’un  forum libyo-turque en septembre prochain dans la ville de Tripoli, avec la participation du secteur privé des deux pays.

L’annonce a été faite lors de la réception par le ministre libyen du nouvel ambassadeur turc en Libye, Gokin Begec, selon la page Facebook du ministère.

Les deux parties ont discuté des relations bilatérales et de l’importance d’achever ce qui a été convenu lors de la visite du Premier ministre en Turquie en mars dernier.

Pour sa part, l’ambassadeur turc a déclaré que son pays était prêt à surmonter tous les obstacles et toutes les difficultés et à fournir toutes les facilités aux entreprises libyennes qui souhaitaient pénétrer le marché turc.

 

Continuer La Lecture

économie

ENTMV : Le Tassili II reprend du service

Publié

sur

L’Entreprise nationale de Transport maritime de voyageurs (ENTMV) a annoncé mardi, dans un communiqué, la mise en service du navire Tassili II, le 22 juillet 2024, d’où des modifications dans le programme des traversées.

« L’ENTMV informe son aimable clientèle de la mise en service du navire Tassili II le 22 juillet 2024 et ce, suite à l’achèvement des travaux de maintenance » , lit-on dans le communiqué.

Ainsi, l’ENTMV a procédé à la programmation d’une traversée supplémentaire sur la ligne Alger-Marseille, le 22 juillet à 11h00 (matin), précise le communiqué.

En outre, l’entreprise a apporté « indépendamment de sa volonté » des modifications sur certaines traversées, avec notamment le report de la traversée Marseille-Oran, initialement prévue le samedi 20 juillet à 17h00, au mardi 23 juillet à 11h00, et également le report de la navette reliant Oran à Sète, initialement prévue le 22 juillet à 11h00, au mercredi 25 juillet à 16h00.

Aussi, l’ENTMV a décidé de reporter la traversée Sète-Oran, prévue initialement le mardi 23 juillet à 17h00, au jeudi 25 juillet à 20h00.

 

 

Continuer La Lecture

économie

Exploration d’hydrocarbures en Algérie : La vietnamienne « PVEP » intéressée

Publié

sur

L’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) a signé avec la société vietnamienne « Petrovietnam exploration production corporation (LTD « PVEP ») un mémorandum d’entente portant sur les possibilités d’investissement et de partenariat dans le domaine des hydrocarbures en Algérie, indique mercredi un communiqué de l’agence. Ce mémorandum d’entente, signé lundi, au siège de l’ALNAFT, en présence de son Président, Mourad Beldjehem et du P-dg la société vietnamienne, Tran Hong Nam, constitue « une plateforme de discussion portant sur les possibilités d’investissement et de partenariat dans le domaine des hydrocarbures en Algérie », précise le communiqué.

« PVEP » est la branche amont du groupe pétrolier et gazier vietnamien PetroVietnam, qui mène les activités principales d’exploration et de production.

Au fil des décennies de construction et de développement, PVEP a connu une croissance considérable et a contribué de manière remarquable à l’économie Vietnamienne, rappelle la même source, ajoutant que la société est l’une des plus grandes entreprises du Vietnam et est classée parmi les principales sociétés pétrolières de la région asiatique.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending