Se connecter avec nous

ÉNERGIE

L’UE dément, de nouveau, les allégations du Maroc

Publié

sur

L’union européenne a réaffirmé une nouvelle fois par la voix de son Commissaire à la gestion des Crises, Janez le narcic, que l’aide humanitaire destinée aux
réfugiés sahraouis « est soumise à un contrôle rigoureux», apportant un démentitrès clair aux allégations infondées du maroc sur un prétendu détournement de
ces aides. Janez le narcic a affirmé dans une réponse écrite que l’ue «accordait une importance capitale à l’obligation de rendre compte quant à l’utilisation» des
financements accordés au titre de l’aide humanitaire, en indiquant que la Commission européenne a mis en place une stratégie de contrôle rigoureuse. le narcic a fait savoir que la stratégie en question comporte « une sélection rigoureuse des organisations à financer», en conformité avec les exigences de légalité et de régularité du règlement financier de l’ue, «une évaluation approfondie des propositions» soumises par ces organisations et un réseau d’assistants techniques qui assurent unsuivi régulier des projets. Cette stratégie comporte également «une obligation pour les partenaires humanitaires de présenter des rapports opérationnels et financiers finaux pour tous les projets qui précisentles résultats obtenus et les moyens mis en œuvre, une stratégie d’audit et un plan d’audit annuel permettant de vérifier régulièrement la légalité et la régularité des opérations sous-jacentes ainsi que labonne gestion financière et une stratégie antifraude visant à prévenir, détecter, suivre et corriger toute allégation de fraude» dit-elle. dans sa réponse, le Commissaire européen à la gestion des crises a affirmé que l’aide destinée aux réfugiés sahraouis «n’est soumise à aucune taxation», apportant un démenti cinglant «aux accusations mensongères colportées par l’ambassade du maroc à Rome» où siège le programme alimentaire mondiale : «l’algérie n’applique pas de taxes à l’importation sur l’aide humanitaire. de telles taxes seraient inacceptables et, si cela était confirmé, déclencherait une réaction immédiate de la Commission», a-t-il souligné. en août dernier, le programme alimentaire mondial avait affirmé dans sa
réponse à une note verbale de l’ambassade du maroc à Rome que l’aide acheminée aux réfugiés sahraouis n’est soumise à aucune imposition par le gouvernement
algérien. l a relevé que «le soutien de l’algérie aux camps de tindouf comprend la facilitation du dédouanement et des opérations portuaires et du transport des fournitures humanitaires jusqu’aux camps». durant les six dernières années, l’union européenne a fournit une aide humanitaire annuelle de l’ordre de 9 millions d’euros au profit des réfugiés sahraouis.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ÉNERGIE

Nâama : Les corps de deux enfants noyés repêchés Les agents de la Protection civile ont repêché, lundi soir, les corps de deux enfants noyés dans un plan d’eau, dans la commune de Asla (Nâama), a indiqué un communiqué de la cellule d’information de la direction de wilaya de ces services.

Publié

sur

Les deux victimes, âgés de 14 ans, ont perdu la vie noyés dans un plan d’eau de l’Oued Merdja au lieu-dit Kebacha, à 15 km de la commune de Asla. Les deux corps ont été déposés par les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Asla à la morgue de la structure sanitaire de cette commune. Les services de la Protection civile ont signalé qu’à l’issue des orages enregistrés, dimanche soir dans plusieurs régions de la wilaya, trois autres personnes ont été sauvées, dont le véhicule a été inondé par les eaux de l’Oued Kaoukaw, situé à 15 km de la commune de Djeniene Bourezk. Les opérations de sauvetage et de recherche de victimes probables, suite à ces orages, se poursuivent au niveau des sites des crues des oueds, dont le débit des eaux s’est accru suite à de fortes pluies enregistrées au sud de la wilaya, a-t-on ajouté.

Continuer La Lecture

ÉNERGIE

Gérone : Dovbyk, une première depuis 15 ans ! Avec un total de 24 buts, Artem Dovbyk termine meilleur buteur de Liga cette saison. L’attaquant de Gérone a remporté son duel face à l’avant-centre de Villarreal Alexander Sorloth (23), loin devant le Merengue Jude Bellingham (19) et le Blaugrana Robert Lewandowski (19).

Publié

sur

  On peut parler d’un exploit pour l’Ukrainien qui met un terme à l’hégémonie du Real Madrid et du FC Barcelone dans cette catégorie. La dernière fois qu’un joueur d’une autre équipe s’est offert le « Pichichi », c’était lorsque l’Uruguayen de l’Atletico Madrid Diego Forlan avait inscrit 32 réalisations en 2008-2009 ! Il y a 15 ans…

Continuer La Lecture

ÉNERGIE

Soudan du Sud : Gouvernement et opposition s’engagent pour la paix Le gouvernement du Soudan du Sud et les groupes d'opposition rebelles ont signé jeudi une «déclaration d'engagement» en faveur de la paix lors de pourparlers de médiation de haut niveau au Kenya, décrits comme une étape clé dans les efforts visant à mettre fin au conflit au Soudan du Sud qui a longtemps paralysé son économie.

Publié

sur

  Le contenu de l’accord n’a pas été rendu public lors de la cérémonie de signature, à laquelle ont assisté des diplomates et des groupes de la société civile. Les groupes d’opposition rebelles ne faisaient pas partie de l’accord de 2018 qui a mis fin à la guerre civile de cinq ans au Soudan du Sud, qui a fait 400 000 morts et des millions de déplacés. Le ministère kényan des Affaires étrangères a déclaré que l’accord constituait une « première étape » dans les pourparlers en cours, au cours desquels les parties belligérantes se sont engagées à mettre fin à la violence et aux hostilités. Au début des pourparlers de médiation de haut niveau lancés il y a une semaine, le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a remercié son homologue kenyan, William Ruto, d’avoir accueilli les négociations. Les pourparlers ont été baptisés Tumaini (espoir, initiative en swahili) et sont dirigés par l’ancien commandant de l’armée kényane, Lazarus Sumbeiywo. Le Soudan du Sud doit organiser des élections en décembre mais reste politiquement fragile, en partie parce que l’accord de paix de 2018 n’a pas encore été pleinement mis en œuvre et parce que les conflits et les violences se poursuivent dans différentes parties du pays en raison de différences ethniques et politiques.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending