Se connecter avec nous

Arts

Younes Kouider arbore ses origines à Dar Abdelatif

Publié

sur

Younes Kouider, jeune artiste algérien prometteur, expose sa collection «les animaux sauvages» au niveau de la villa Abdelatif. Nous l’avons rencontré à l’occasion de son vernissage, le jour de Yennayer, où une foule de visiteurs est venue admirer ses œuvres. Il nous livre sa vision de l’art et ses sources d’inspiration dans l’entretien qui suit.

Entretien réalisé par S. Chaoui

Crésus : Pouvez-vous nous parler de votre historique en tant qu’artiste ? Vos débuts et votre évolution jusqu’à aujourd’hui.

Younes : Je m’appelle Younes Kouider, j’ai 29 ans. J’ai commencé par  étudier une année l’architecture à Blida puis je suis allé aux Etats Unis en 2010 pour suivre un Bachelor in Fine Arts, c’est-à-dire une licence en Arts plastiques. Je suis revenu en Algérie en 2014 et suis reparti en 2018 pour poursuivre mon Master.

Je travaillais au début avec de l’acrylique mais quand je suis revenu en 2019 je voulais faire une série, celle exposée aujourd’hui. J’ai voulu les peindre avec de la gouache car les couleurs étaient très intenses et vives.

A ce propos, pourquoi avoir choisi le thème des animaux sauvages ?

Cela remonte à mon enfance puisque mes premiers dessins à l’âge de 3-4 ans étaient principalement des animaux sauvages. C’est une sorte de retour à l’enfance.

Le vernissage de votre exposition coïncide avec Yennayer, est ce voulu étant donné les couleurs qui habillent vos toiles qui nous rappellent celle des robes berbères ?

Oui, tout à fait ! Mon style est principalement défini par les triangles et de la géométrie qui se rapprochent des symboles berbères. Il y a des animaux sauvages partout dans le monde, ce qui représente le coté universel de mes tableaux. Comme c’est le regard d’un berbère, nord-africain, algérien sur ces animaux, je les imprègne de ma propre culture.  Les spirales sont ma signature personnelle, avant je travaillais des tableaux uniquement avec des spirales donc j’ai repris cette partie. C’est une manière de signer les tableaux indirectement.

Hormis les tableaux, travaillez-vous sur d’autres supports ?

Oui, il y a toute une section consacrée aux tissages et à la sculpture. C’est la suite d’un travail que j’ai réalisé lors de mon master. J’avais étudié sur le thème «les sociétés nomadiques d’Afrique du nord». Donc en revenant, j’ai concrétisé cela.

Il y a une tente qui est en cours de réalisation actuellement, un walkman, qui représente la musique qui est nécessaire dans la vie d’un nomade. Il y a également ses sandales qui lui permettent de parcourir de longues distances et enfin un pneu qui matérialise le contact avec la modernité. C’est-à-dire une jonction entre le nomadisme et la sédentarité.

Pourquoi avoir opté pour ce choix de retour aux sources ?

Quand j’étais aux Etats Unis j’ai fait des recherches et j’ai travaillé plusieurs autres cultures (afro-cubaines, océaniques et tant d’autres), mais naturellement je pense que dans mon vécu il y a un certain magnétisme. On revient aux sources naturellement. C’est-à-dire qu’en tant qu’artiste algérien cela ressort automatiquement, on n’a pas d’efforts à faire. C’est dans le sang, dans notre peau.

Quels sont vos projets pour la suite ?

A mon retour en Algérie j’ai postulé de nouveau pour les Etats Unis. J’ai été accepté et je dois rejoindre les bancs de l’université de Yale d’ici Août afin de suivre un master de deux ans en sculpture. A partir de là je continuerais à travailler dans le domaine artistique. Je souhaite réaliser plus encore.

Est-ce que vous avez un domaine de prédilection dans les arts plastiques ?

Je travaille tout et sur tout. Je pense qu’un artiste doit être polyvalent, ce n’est pas une obligation mais ça m’est venu naturellement. J’ai un penchant en ce moment pour le tissage, je travaille principalement sur cela et les sculptures. Je pense continuer à approfondir mes connaissances dans ce domaine durant mon master afin de me perfectionner.

S.Chaoui

 

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Arts

Nawell Madani : Une photo rare photo de sa fille dévoilée L’humoriste algéro-belge, Nawell Madani, est devenue maman pour la première fois en septembre 2021. Elle a publié, dimanche passé  sur Instagram, les photos de sa fille dont elle n’a pas montré le visage. 

Publié

sur

Chose qu’elle fait rarement. Elle lui a donné le prénom de Louezna Fatima et la surnomme «Lou». En couple avec l’ancien footballeur Djebril Didier Zonga, la comédienne s’épanouit depuis, tout autant à travers ses rôles à l’écran qu’à travers son rôle de maman. Sa vie et son métier l’ont parfois obligée à s’éloigner sa fille, notamment pour le tournage de la série Jusqu’ici tout va bien, récemment diffusée sur Netflix.

 

Instagram : https://www.instagram.com/p/CtB8ZStOHjU/?utm_source=ig_embed&ig_rid=d4dce5fa-b8cd-4677-a211-764442a469d7

Continuer La Lecture

Arts

L’ambassadrice US éblouie par sa beauté : Skikda l’ensorceleuse L’Ambassadrice américaine en Algérie a visité récemment la wilaya de Skikda. Mme Elizabeth Moore Aubin, a visité depuis son arrivé en Algérie, 22 wilayas.

Publié

sur

Elle a qualifié Skikdade «belle ville», selon la page Facebook de l’ambassade. La même source a ajouté que l’ambassadrice a aimé la beauté de Stora  (sur le littorale de cette ville côtière), ainsi que l’histoire et la culture de la ville, en plus de la délicieuse tarte à la fraise et la fameuse pizza carré algérienne.

Facebook

Continuer La Lecture

Arts

 Kim Kardashian  enflamme Instagram : Une coupe de cheveux «has been» ? Même s’elle est toujours au top des tendances sur les réseaux sociaux, Kim Kardashian, qui a habitué ses fans à des comportements plus ou moins étranges a osé une coupe de cheveux la plus iconique des années 2000.

Publié

sur

Elle a, en effet, dans une photo Instagram, dressé la frange sur le côté et une queue de cheval ultra lisse qui revient en force cette année.

Instagram:https://www.instagram.com/p/Cs6Lw0_u4tf/?utm_source=ig_embed&ig_rid=4d7a735c-e0ef-4274-8106-9e5244562212

Continuer La Lecture
Annonce

Trending