Se connecter avec nous

économie

Pourquoi les DAB sont en maintenance ou non alimentés ?

Publié

sur

C’est la question constante que se posent tous les usagers de cet outil dit moderne et devant éradiquer les longues chaînes. Les utilisateurs de DAB ne savent plus à quel saint se vouer ou qui croire dans ce nuage de déclarations opaques.

Le manque de liquidités au niveau de tous les bureaux de paiement est un scénario qui se répète depuis des mois. Les responsables pensaient avoir trouver la solution en misant sur les DAB et le e-paiement ; erreur d’appréciation et de diagnostic soulignent les citoyens.

Ces derniers prennent leur mal en patience et se lève tôt dans l’espoir d’accéder à leur paie ce qui n’est toujours pas le cas.

A défaut de faire une longue chaîne dépassant souvent les 50 mètres, les plus malins optent pour les DAB. Un fort pourcentage de ces DAB est soit en maintenance soit non alimenté et c’est l’énervement des abonnés mensuellement.

De quel droit un DAB est mis souvent en maintenance ou n’est pas alimenté ? Les responsables devraient s’interroger sur ce comportement inacceptable qui fait souffrir des citoyens alors qu’ils ne demandent que leur droit : celui de retirer leur salaire ou retraite. Certains abonnés des DAB affirment que c’est une technique connue par les institutions que ce soit la poste ou les banques.

Des calculs financiers sont faits au détriment du client, au lieu de s’approvisionner au niveau de la Banque Centrale ces institutions financières n’aiment recourir à ce mode d’alimentation de leur DAB et Caisses juste pour ne pas payer des dividendes qui sont d’ailleurs répercutées sur les clients.

A quand la sortie de crise de comportement pour que le client redevient respectable et l’épargner des longues chaînes quotidiennes et mensuellement. Une image digne d’un pays du tiers monde des années 1940 qui doit être bannie selon les citoyens en recherche de leur salaire.

K. Benabdeli

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

économie

Commerce : Le Forum libyen-turque en septembre

Publié

sur

Le ministère libyen de l’économie et du commerce du Gouvernement d’unité nationale a annoncé la tenue d’un  forum libyo-turque en septembre prochain dans la ville de Tripoli, avec la participation du secteur privé des deux pays.

L’annonce a été faite lors de la réception par le ministre libyen du nouvel ambassadeur turc en Libye, Gokin Begec, selon la page Facebook du ministère.

Les deux parties ont discuté des relations bilatérales et de l’importance d’achever ce qui a été convenu lors de la visite du Premier ministre en Turquie en mars dernier.

Pour sa part, l’ambassadeur turc a déclaré que son pays était prêt à surmonter tous les obstacles et toutes les difficultés et à fournir toutes les facilités aux entreprises libyennes qui souhaitaient pénétrer le marché turc.

 

Continuer La Lecture

économie

ENTMV : Le Tassili II reprend du service

Publié

sur

L’Entreprise nationale de Transport maritime de voyageurs (ENTMV) a annoncé mardi, dans un communiqué, la mise en service du navire Tassili II, le 22 juillet 2024, d’où des modifications dans le programme des traversées.

« L’ENTMV informe son aimable clientèle de la mise en service du navire Tassili II le 22 juillet 2024 et ce, suite à l’achèvement des travaux de maintenance » , lit-on dans le communiqué.

Ainsi, l’ENTMV a procédé à la programmation d’une traversée supplémentaire sur la ligne Alger-Marseille, le 22 juillet à 11h00 (matin), précise le communiqué.

En outre, l’entreprise a apporté « indépendamment de sa volonté » des modifications sur certaines traversées, avec notamment le report de la traversée Marseille-Oran, initialement prévue le samedi 20 juillet à 17h00, au mardi 23 juillet à 11h00, et également le report de la navette reliant Oran à Sète, initialement prévue le 22 juillet à 11h00, au mercredi 25 juillet à 16h00.

Aussi, l’ENTMV a décidé de reporter la traversée Sète-Oran, prévue initialement le mardi 23 juillet à 17h00, au jeudi 25 juillet à 20h00.

 

 

Continuer La Lecture

économie

Exploration d’hydrocarbures en Algérie : La vietnamienne « PVEP » intéressée

Publié

sur

L’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) a signé avec la société vietnamienne « Petrovietnam exploration production corporation (LTD « PVEP ») un mémorandum d’entente portant sur les possibilités d’investissement et de partenariat dans le domaine des hydrocarbures en Algérie, indique mercredi un communiqué de l’agence. Ce mémorandum d’entente, signé lundi, au siège de l’ALNAFT, en présence de son Président, Mourad Beldjehem et du P-dg la société vietnamienne, Tran Hong Nam, constitue « une plateforme de discussion portant sur les possibilités d’investissement et de partenariat dans le domaine des hydrocarbures en Algérie », précise le communiqué.

« PVEP » est la branche amont du groupe pétrolier et gazier vietnamien PetroVietnam, qui mène les activités principales d’exploration et de production.

Au fil des décennies de construction et de développement, PVEP a connu une croissance considérable et a contribué de manière remarquable à l’économie Vietnamienne, rappelle la même source, ajoutant que la société est l’une des plus grandes entreprises du Vietnam et est classée parmi les principales sociétés pétrolières de la région asiatique.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending