RÉSE@US SOCI@UX

Hémophilie : Nécessité d’accélérer l’acquisition des médicaments innovants L'oncologue au Centre anti-cancer (CAC) de Blida, le Dr. Amina Bouchakour a plaidé pour l'accélération de l'acquisition de médicaments innovants destinés au traitement de la leucémie.

Publié

sur

S’exprimant en marge du 18e Congrès national sur l’hématologie et la transfusion sanguine, tenu du 27 au 29 octobre courant, la spécialiste a appelé à l’acquisition urgente de médicaments innovants destinés au traitement de la leucémie après leur enregistrement par le ministère de la Santé. Dans le même sillage, elle a souligné l’importance d’élargir les centres d’autogreffe des cellules souches pour ces patients. Par ailleurs, le Dr. Bouchakour a regretté l’atteinte des jeunes par la leucémie, alors que cette maladie ne touchait que les personnes âgées, insistant sur la nécessité d’acquérir des médicaments innovants et d’élargir les centres d’autogreffe de cellules souches en vue d’améliorer la prise en charge des personnes atteintes. Pour sa part, le Dr Meriem Ben Sadouk, spécialiste en hématologie au CHU Issad Hassani de Beni Messous, a évoqué l’hémophilie, classée sur la liste des maladies rares, relevant l’amélioration de la prise en charge de cette maladie ces dernières années à travers le pays. La prise en charge de l’hémophilie a enregistré une amélioration notable en Algérie à la faveur de l’augmentation du nombre des centres en charge de cette maladie ainsi que les actions de sensibilisation, notamment en ce qui concerne l’éducation thérapeutique qui contribue à la protection des personnes atteintes des complications. Ont pris part à ce congrès des spécialistes algériens ainsi que le président de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH), Cesar Garrido. Parallèlement au congrès, les huit journées des paramédicaux qui prennent en charge les personnes atteintes de cette maladie ont été organisées.

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Trending

Quitter la version mobile