Se connecter avec nous

économie

Après-vente automobile : Le salon Equip Auto ouvre ses portes La 16ème édition du Salon international de l'après-vente automobile et des services pour la mobilité (Equip Auto Algeria) s'est ouvert hier, avec la participation de près de 200 exposants algériens et étrangers, ainsi que des entreprises et organismes publics

Publié

sur

Ce salon qui se tient jusqu’au 16 mars au Palais des expositions Pins-maritimes, Safex, regroupe des entreprises et marques en activité dans tous les secteurs du marché de la réparation-maintenance automobile, des services et des activités complémentaires. Considéré comme un salon de référence des acteurs du marché de l’après-vente automobile et des services pour la mobilité en Afrique du Nord, l’événement se tient avec près de 70 % d’exposants étrangers, issus d’une dizaine de pays, à savoir la Turquie, Chine, Pologne, Emirats arabes unis, Corée du Sud, Tunisie, Inde, France et Taiwan. Parmi les exposants présents à cette édition, une forte participation d’entreprises venant de Chine et de Turquie, sous le pavillon national de leur pays. Le salon a connu également la participation pour la première fois de six (6) entreprises sous le pavillon de la ville de Kaluga (Russie), accompagnées d’une délégation d’hommes d’affaires en mission de prospection en vue d’investir et d’accompagner le développement de l’industrie automobile en Algérie. En plus des entreprises nationales telles que Naftal, des leaders dans le domaine de l’automobile ont pris part à cet événement, tels que Total Energies, groupe Renault-Motrio. Les principaux distributeurs et fabricants algériens de pièces de rechange et de matériels de garage aux côtés des grands fournisseurs ont également participé à cette manifestation. Ainsi, un large choix de matériels, équipements, produits et services pour les professionnels de la maintenance et de la réparation de véhicules est exposé lors de ce salon. Au programme de cette 16e  édition, il est prévu, par ailleurs, un débat sur l’état des lieux du secteur de l’Aftermarket et de l’industrie automobile en Algérie, ainsi qu’une rencontre d’affaires algéro-russe entre des hommes d’affaires algériens membres du Conseil du renouveau économique algérien (CREA) et leurs homologues russes. Lors de son allocution d’ouverture, le commissaire général du salon, Nabil Bey Boumezrag, a affirmé que cette 16e édition intervient dans un contexte de la reprise du marché de l’automobile avec le retour de l’importation des véhicules neufs et le redémarrage des projets de fabrication de véhicules automobiles en Algérie, citant à ce propos le projet  Fiat à Oran. Il a, également, estimé que «le secteur de l’automobile algérien sera relancé véritablement en 2024», tout en assurant que plus de 25 % des exposants du salon Equip Auto sont des fabricants locaux de pièces et composants de l’industrie automobile, devenus des acteurs incontournables du secteur. En marge de la cérémonie d’ouverture, une convention de partenariat a été signé entre l’Automotive Academy et la Direction de la formation et de l’enseignement professionnel (DFEP) de la wilaya d’Alger pour la création d’un centre de formation de métiers l’automobile.

 

 

 

 

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

économie

Forum économique de Minsk : Les membres de CAP invités

Publié

sur

Le président de la Confderation Algérienne du Patronat,Tahar Bouzid, a reçu Sergei Terentiev, Ambassadeur de la République démocratique du Belarus en Algérie.

Cette rencontre a été l’occasion pour l’ambassadeur biélorusse d’inviter les membres de la Confédération Algérienne du Patronat à participer à un forum économique à Minsk. Ce forum, qui se déroulera du 29 au 31 août 2024, promet d’être une plateforme stratégique pour explorer et développer des partenariats bilatéraux. Les discussions ont mis en avant les nombreuses opportunités de collaboration entre les deux pays, couvrant un large éventail de secteurs d’activités. Cette initiative s’inscrit dans une dynamique de diversification économique et de renforcement des relations commerciales entre l’Algérie et le Belarus, ouvrant la voie à de nouvelles perspectives de développement mutuellement bénéfique.

 

Continuer La Lecture

économie

Emploi : Bentaleb reçoit le président de l’OUSA

Publié

sur

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Faycal Bentaleb, a reçu, mardi à Alger, le président de l’Organisation de l’unité syndicale africaine (OUSA), Francis Atwoli, en visite en Algérie.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le président de l’OUSA a salué les efforts de l’Algérie et le « soutien multiforme » qu’elle apporte aux travailleurs africains à travers l’organisation syndicale panafricaine.

« L’Algérie a de tout temps été l’un des pays qui appuient l’Afrique », a-t-il affirmé, tout en remerciant l’Algérie et le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour « avoir accueilli le congrès de l’OUSA ici à Alger ».

Pour sa part, le Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Amar Takdjout, a estimé que cette visite constitue une occasion d’évoquer les expériences africaines en matière du travail, soulignant l’importance pour les organisations syndicales africaines de « mieux s’organiser » pour être au diapason des évolutions que connait le monde du travail.

Continuer La Lecture

économie

Chaine du froid : Mise en place d’un programme d’investissement

Publié

sur

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun a annoncé, mardi depuis Blida, l’élaboration, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, d’un programme pour le développement de la chaine du froid pour assurer la disponibilité des différents produits agricoles, tout au long de l’année.

Présidant l’inauguration de l’imprimerie industrielle relevant du groupe public « MADAR Holding » dans la zone industrielle « Ben Boulaid », le ministre a précisé que son département œuvrait en coordination avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural à mettre en place un programme de développement de l’investissement pour garantir le nombre suffisant de chambres froides pour stocker les différents produits agricoles et assurer leur disponibilité tout au long de l’année.

La chaine du froid est « la base du stockage et de la disponibilité des différents produits agricoles, tout au long de l’année, c’est pourquoi elle doit être développée », a-t-il ajouté, relevant que la wilaya de Blida faisait partie des wilayas disposant d’un potentiel agricole majeur, mais elle enregistre « un manque à gagner en matière d’industries manufacturières ».

D’autre part, le ministre a souligné le souci de l’Etat de « relancer les usines qui faisaient autrefois la fierté de l’économie nationale », et dont beaucoup sont devenues aujourd’hui des entreprises industrielles productrices offrant des postes d’emploi et contribuant à réduire la facture d’importation, a-t-il dit.

La politique actuelle du pays est « basée sur le développement de l’industrie locale et sur l’augmentation du taux d’intégration qui est à même de réduire la facture d’importation, point sur lequel insiste le président de la République, Abdelmadjid Tebboune ».

Dans ce contexte, il s’est félicité du matériel et équipements dont dispose l’imprimerie industrielle relevant de « MADAR Holding », laquelle contribue à couvrir les besoins du marché national en différents types d’emballages dans les secteurs de l’industrie agroalimentaire, cosmétique et pharmaceutique, grâce à un staff de jeunes employés.

Pour sa part, le PDG de « MADAR Holding », Amara Charaf-Eddine a indiqué que la capacité de production annuelle de cette entreprise industrielle avoisinait les 3.000 tonnes/an, un chiffre appelé à augmenter à 6.000 tonnes/an à l’horizon 2026, après parachèvement de l’extension de cette imprimerie industrielle qui emploie actuellement 150 travailleurs.

Cette entreprise industrielle s’ajoute à une autre entreprise de textile, spécialisée dans les « tissus non tissés », relevant de « MADAR Holding », qui a également été inaugurée aujourd’hui par Ali Aoun au Gué de Constantine (Alger).

Créée après la réhabilitation de l’usine qui était à l’arrêt, cette société produit une gamme variée de produits médicaux chirurgicaux et sanitaires, avec un coût de 12,5 milliards DA. Elle emploie 91 travailleurs, un nombre qui devrait augmenter d’ici à la fin de l’année.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending