Se connecter avec nous

Société

Gourmand World Cookbook Awards : «Mémoire gastronomique de l’Algérie» dans le top 3 Célébrer l’Algérie à travers sa richesse culinaire, c’est le pari réussi de Yasmina Sellam, dont l’ouvrage Mémoire culinaire de l’Algérie est en lice pour le prestigieux prix Gourmand World Cookbook Awards…

Publié

sur

L’annonce de cette reconnaissance internationale a été faite en marge des festivités du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou, une ville algérienne reconnue pour son riche patrimoine culturel et artistique. Yasmina Sellam a été informée par les organisateurs du concours que son ouvrage est en passe de remporter l’un des trois premiers prix dans la catégorie «Culinary history» (histoire culinaire). Avec une carrière marquée par l’enseignement à l’école normale supérieure et sa passion pour la cuisine traditionnelle algérienne, elle fut membre du jury du concours «Master Chef Algérie» et intervenante dans de nombreuses émissions télévisées. L’Algérienne a ouvert sa propre table d’hôtes en 2011, avec pour ambition de faire découvrir la cuisine traditionnelle typiquement algérienne «Gourmand World Cookbook Awards».  L’organisation du Gourmand World Cookbook Awards  se distingue par une sélection rigoureuse, basée sur une série de critères précis qui varient en fonction de chaque catégorie. Le point commun de ces critères demeure le rayonnement et l’importance internationale de l’ouvrage.  Le concours se divise en deux axes principaux, soit l’alimentation et les boissons. Son livre figure dans le top trois aux côtés d’œuvres provenant de 18 autres pays et régions, renommés pour leur héritage culinaire, tels que la Chine, la Turquie, le Portugal et l’Espagne. Cette nomination représente une véritable fierté pour Yasmina Sellam, ravie de porter haut les couleurs de l’Algérie et de sa cuisine lors de la cérémonie de remise des prix qui se tiendra lors du Symposium sur l’alimentation d’Umea en Suède, du 25 au 28 mai courant. C’est donc dans ce contexte compétitif que le livre de Yasmina Sellam, Mémoire culinaire de l’Algérie, histoire de recettes», se hisse parmi 1.000 autres œuvres nominées dans le volet «Food Culture». Publié en 2022 par les éditions ANEP, cet ouvrage est le résultat d’un travail de recherche approfondi, démarré en 2013/2014 et achevé en 2016. Il s’avère être un véritable voyage à travers l’histoire culinaire algérienne, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. «Mémoire culinaire de l’Algérie, histoire de recettes», c’est un ouvrage de 110 pages qui plonge le lecteur au cœur de l’histoire alimentaire de l’Algérie. Le livre s’articule en deux parties principales. Dans la première, Yasmina Sellam explore l’histoire de l’alimentation dans le monde et plus particulièrement en Algérie, depuis le néolithique. Elle aborde aussi la littérature gastronomique, depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. La deuxième partie est dédiée à un joyau culinaire algérien : les anciennes recettes. L’auteure nous fait découvrir ou redécouvrir les joyaux de l’art culinaire algérien. Elle évoque notamment «Le poulet à la numide» et «les dattes farcies», référencées par Apicius, personnage emblématique de la haute société romaine, et le couscous algérien, dont la diversité, l’authenticité et les origines ont été reconnues par son inscription au patrimoine mondial de l’humanité. Au total, ce sont 37 recettes traditionnelles, chacune racontant une histoire unique, qui est mise à l’honneur. Parmi elles, la Harira, Bssisse Argane, Mirkaz-Merguez, Ros El Bratel, Sfiriya, Halwet El Aneb, Lablabi, La Coca, Tfina et le thé au jasmin, font voyager nos papilles à travers le temps et les régions de l’Algérie. D’autres recettes, tombées dans l’oubli, sont aussi remises au goût du jour. Enfin, le livre de Yasmina Sellam propose une sélection de recettes authentiques. Elle souligne aussi l’enrichissement de l’art culinaire algérien par diverses influences culturelles. Ainsi, en plus d’être une référence culinaire, l’ouvrage se positionne comme un véritable pont entre le passé et le présent, illustrant la richesse et la diversité de la gastronomie algérienne.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Société

Bilan hebdomadaire : Plus de 13 morts en zones urbaines Treize (13) personnes ont trouvé la mort et 409 autres ont été blessées dans 350 accidents corporels de la circulation survenus en zones urbaines entre le 7 et le 13 mai, selon un bilan publié jeudi dernier, par les services de la Sûreté nationale.

Publié

sur

   Le bilan fait état d’une hausse du nombre d’accidents (+39) et de blessés (+41) et d’une baisse du nombre de morts (-2) par rapport à la semaine précédente. Le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents (+95%) en raison du non-respect du code de la route et de la distance de sécurité, de l’excès de vitesse et du manque de concentration au volant, outre l’état du véhicule, selon les données de la Sûreté nationale. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) réitère son appel aux usagers de la voie publique à la prudence et au respect du code de la route, rappelant les numéros vert 1548 et de secours 17 mis à la disposition des citoyens 24/24.

Continuer La Lecture

Société

Equipement de 3 hélicoptères médicalisés : Sonatrach finance la Protection civile Le DG de la Protection civile, le colonel Boualem Boughelaf, et le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, ont signé une convention de financement visant à équiper trois hélicoptères médicalisés de la Protection civile.

Publié

sur

   Ces services ont indiqué que cette initiative permettra aux équipes médicales d’offrir une assistance médicale urgente lors des interventions rapides et des évacuations médicales aériennes, prises en charge par la société Sonatrach. Cette initiative vise à soutenir les efforts de la Direction générale de la Protection civile à l’échelle nationale, facilitant ainsi le travail des agents de la Protection civile, notamment dans le domaine des secours médicaux aériens lors d’interventions d’urgence ou de catastrophes.

Continuer La Lecture

Société

Aide aux personnes âgées : Une caravane de solidarité lancée La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille, et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou, a donné, jeudi dernier, à Bejaia, le coup d'envoi d'une caravane de solidarité devant venir en aide à 150 familles démunies dont les chefs sont des personnes âgées.

Publié

sur

   Plusieurs camions et des véhicules tout terrain, chargés d’équipements médicaux, de literies et de nourritures ont été ainsi chargés avant de se rendre dans plusieurs villages pour y être distribués. Au chef-lieu de wilaya, la ministre en a profité pour visiter quelques structures relevant de son département où elle a pris connaissance des conditions dans lesquelles se sont déroulés les examens d’évaluation des acquis des personnes aux besoins spécifiques. «C’est une première expérience très positive», a-t-elle indiqué, indiquant, que les élèves ont été à la hauteur des attentes et que cette expérience, vécue de façon expérimentale antérieurement, a concerné cette année 1.700 enfants à travers le territoire national. Mme Krikou, par ailleurs, visité quelques villages situés sur les hautes montagnes de Tichy à 15 km à l’est de Béjaïa, où elle s’est enquis des travaux qu’effectuent dans leurs domiciles les femmes aux foyers. Un marché a été monté, sur les places centrales de ces villages, où nombre d’entre-elles, ont exposé leurs produits, notamment dans le tissage, la poterie et les bijoux.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending