Se connecter avec nous

Société

Risques de noyade : La société civile intensifie la sensibilisation Des organisations de la société civile ont intensifié les opérations de sensibilisation aux risques de noyade sur les plages et dans les plans d'eau, suite à la hausse du bilan des morts, jugeant impératif de conjuguer les efforts pour diffuser la culture de la prévention contre ces accidents…

Publié

sur

Dans une déclaration, les acteurs de la société civile s’accordent sur l’impérative nécessité  d’inculquer aux citoyens les bons comportements à adopter sur les plages afin de se protéger et de préserver leurs enfants, notamment les adolescents, étant les plus exposés aux risques de noyade, et d’organiser des campagnes de sensibilisation au niveau des plages et des réserves d’eau dans les régions intérieures du pays. A ce propos, le coordinateur national de l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Fadi Tamim, a rappelé que la baignade hasardeuse, aussi bien sur les plages interdites que dans les plans d’eau tels que les bassins et les barrages, constituait un véritable danger qui fauche des vies humaines à chaque saison estivale, d’où l’impératif de freiner ce phénomène en usant de divers moyens, dont la conscientisation des citoyens. Et d’ajouter que la majorité des accidents dans les régions côtières surviennent au niveau des plages non surveillées, lorsque le drapeau rouge est hissé ou en dehors des heures de travail des maîtres-nageurs, ce qui retarde les interventions en cas de noyade, outre le danger de pollution auxquels les mineurs peuvent être exposés.  Les plans d’eau sont, en fait, des eaux stagnantes exposées à la pollution, où il est difficile de se baigner, car ce sont des eaux douces mélangées à de la boue et à des branches d’arbre pourries. De graves accidents peuvent vite survenir, a-t-il encore expliqué. Pour Fadi Tamim, le principal message que les associations veulent transmettre à travers les campagnes de sensibilisation est que «tout lieu de baignade non-surveillé est un véritable danger», insistant, à ce propos, sur l’impératif pour les jeunes et les adolescents d’éviter les bagarres et les défis lors de la baignade, qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur leur vie.

De son côté, la présidente de l’Association des secouristes, Lila Bahi a affirmé que de nombreux dépassements ont été constatés lors des sorties de sensibilisation, notamment la baignade dans les barrages, soulignant que la majorité des auteurs de ces dépassements sont des adolescents et des enfants. Pour une grande partie des personnes qui fréquentent ces endroits dangereux, loin de la surveillance de leurs parents, le manque d’infrastructures touristiques au niveau de leurs régions, la difficulté de se déplacer vers les plages et l’ignorance des risques justifient ce choix. Mme Bahi a, de ce fait, appelé les parents à accompagner leurs enfants pour les protéger contre les risques de noyade, insistant sur l’urgence de trouver des solutions aux dangers encourus au niveau des plans d’eau situés près des agglomérations, notamment en clôturant les accès vers les lieux interdits à la baignade. Les actions menées par les acteurs de la société civile pour lutter contre ces dangers revêtent de nombreux aspects positifs, grâce notamment aux efforts de sensibilisation menés dans le cadre du bénévolat, par ces associations et leurs adhérents, outre l’adhésion des citoyens à ces actions, tel que souligné par le président de l’Association nationale du volontariat, Ahmed Malha. Plusieurs citoyens participent aux différentes sorties, en prêtant main forte aux opérations de sensibilisation et de nettoiement organisées par l’association au niveau des forêts et plages, à l’instar d’El Hamdania à Cherchell, de Zemmouri à Boumerdes et du lac Dhaya dans la wilaya de Médéa.

Continuer La Lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Société

Accidents de la circulation : 45 morts et 1778 blessés en une semaine

Publié

sur

Quarante-cinq (45) personnes ont trouvé la mort et 1778 autres ont été blessées dans 1470 accidents de la circulation enregistrés durant la période du 7 au 13 juillet à travers le pays, a indiqué hier, un bilan hebdomadaire de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Skikda avec 4 morts et 51 blessés, suite à 32 accidents de la circulation, note la même source. Par ailleurs, les éléments de la Protection civile sont intervenus pour l’extinction de 1893 incendies urbains, industriels et autres, dont les plus importants ont été enregistrés à Alger avec 200 incendies, Constantine (113). Concernant les opérations diverses, 5744 interventions ont été effectuées durant la même période pour le sauvetage de 390 personnes en situation de danger et l’exécution de 5147 opérations diverses d’assistance, ajoute le bilan de la Protection civile.

Continuer La Lecture

Société

Confection de faux billets du match CRB-MCA : Trois individus arrêtés

Publié

sur

Les services de Sûreté de la wilaya d’Alger ont arrêté trois (3) individus pour confection de faux billets du match de la finale de la coupe d’Algérie, disputé le 5 juillet entre le CR Belouizdad et le MC Alger, a indiqué, hier, un communiqué des services de ce corps sécuritaire. «Les services de la Sûreté d’Alger, représentés par la 4e circonscription de la police judiciaire de Bouchaoui, ont démantelé, la semaine dernière, un réseau criminel de trois (3) individus activant dans la confection de faux billets des matchs de football», a précisé la même source. Agissant sur information faisant état d’une activité suspecte d’un groupe d’individus qui s’adonnait à la vente de faux billets du match final de la coupe d’Algérie sur les réseaux sociaux, les inspecteurs de la brigade criminelle ont réussi à identifier et à arrêter les mis en cause». Après avoir perquisitionné les domiciles des mis en cause, les mêmes services ont procédé à la saisie de «81 faux billets, neuf (9) badges d’accès, des moyens utilisés dans la falsification et une somme d’argent de 54.900 DA». Les mis en causes ont été déférés devant le Parquet territorialement compétent, conclut le communiqué.

Continuer La Lecture

Société

«Nafahat youm Achoura» : La 2e édition lancée

Publié

sur

La deuxième édition d’une série d’assises (Jalassate) religieuses sous le slogan «Nafahat youm Achoura», a été lancée mardi à Mascara, à l’initiative de la direction des affaires religieuses et wakfs à l’occasion de la célébration de la fête d’Achoura. La première journée de cette manifestation religieuse a été marquée par une séance de récitation collective du Coran, de madihs et de louanges par des talebs de zaouias et des imams de mosquées de la wilaya, au niveau de la mosquée-pôle «El Imam Muslim» de la ville de Mascara. A cette occasion, une causerie a été animée par le président du conseil scientifique de la wilaya, Said Hadri, qui a mis en exergue les vertus de la célébration de la journée de Achoura, appelant les citoyens à contribuer au succès de la 22e campagne du Fonds de la Zakat, dont le lancement coïncide avec cette fête religieuse. Le programme de ces assises de quatre jours comporte des rencontres dans les mosquées de 16 daïras de la wilaya, des récitations collectives du Coran, du Hadith et du madih et un concours du meilleur récitant du Coran ciblant les adhérents des écoles coraniques implantées au niveau des mosquées, selon la direction du secteur.  Des activités religieuses et intellectuelles sont prévues au titre de cette manifestation dans plusieurs zaouias de la wilaya, a-t-on fait savoir.

Continuer La Lecture
Annonce

Trending