Author: admin

Home admin
Article

Il peut pourtant aider au sursaut économique du pays : Le tourisme victime de la bureaucratie

Le premier « blocage » qui empêche le tourisme algérien de décoller est l’absence d’un nombre suffisant d’hôtels. « Malheureusement, nous ne pouvons accueillir pas plus de 150 000 touristes à la fois ». Lors qu’il a prononcé cette sentence, ô combien véridique, l’actuel ministre du Tourisme, Abdelouahab Nouri, sait qu’il va décevoir. Mais il...

Article

Tourisme : Tu ne connais même pas ton pays

Soliloque. Il m’arrive de me parler à moi-même et de me dire : Pourquoi te berces-tu d’illusions ? Toi qui ne connais même pas ton pays… Sais-tu qu’il y a des gens qui n’ont rien, et qui vendent du vent pour attirer les touristes ? Et toi, tu rêves de mettre les voiles, de partir...

Article

Il a tendu une main à l’Algérie et évité les sujets qui fâchent : Le roi du Maroc amadoue Alger

A peine quelques jours avant de prononcer un discours officiel pavé de bonnes intentions à l’égard de ses voisins, le roi du Maroc a surpris plus d’un en lançant une offensive sécuritaire sans précédent dans les territoires occupés sahraouis. Le 16 août dernier, le Maroc a annoncé une opération sécuritaire dans la zone tampon située...

Article

Crédibilité : « Le mauvais exemple est contagieux ». Sophocle

Ces dernières semaines ont donné lieu à des évènements mémorables. Le premier est un fait divers croustillant qui avait pour décor une charmante plage du Maroc où, deux leaders islamistes (un homme marié et une veuve) ont été surpris en flagrant délit, dans leur Mercedes (on ne se refuse rien !) par des gendarmes, dans...

Article

Crise socio économique : Des clés pour s’en sortir

Depuis l’indépendance, l’Algérie a pris le train des réformes sans aucune escale lui permettant de se développer durablement puisque la stratégie adoptée reposait uniquement sur des procédés de dépenses de la rente pétrolière.

Article

Philippines/ONU : La présidente préfère une alliance des afro-chinoise

La présidente philippine a menacé de retirer son pays de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en réponse à la critique de l’ONU des massacres répétés lors de descentes de police dans le cadre du programme de lutte contre la drogue et des accusations d’incitation à la violence.