BOUCHOUAREB BIENTÔT EN ALGÉRIE ?

BOUCHOUAREB BIENTÔT EN ALGÉRIE ?

LES TRACTATIONS SONT EN COURS AVEC PARIS

condamné à 20 ans de prison ferme et à une amende de deux( 2) millions de dinars dans l’affaire du montage automobile, l’ancien ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb, fait également l’objet d’un mandat d’arrêt international. Bouchouareb, dont les biens immobiliers et comptes bancaires ont été saisis, serait bientôt extradé vers l’Algérie, apprend-on de source judiciaire.

Des tractations sont en cours entre les autorités algériennes et françaises pour finaliser la procédure de remise d’un des «crânes» de la corruption en Algérie à la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.