CRAPULES EUX…

Par Amar Zentar

De la violence verbale, au passage à l’acte, il n’y a, parfois, qu’un pas vite franchi. Certes la société n’est plus assise sur les mêmes valeurs qu’antan mais cela ne justifie en rien un crime crapuleux et gratuit. Car seules des crapules frustrées peuvent perpétrer un acte aussi ignoble que le viol et l’assassinat prémédité. Sinon comment expliquer cet acharnement inouï contre cette jeune avocate répondant au doux prénom de Yasmine et âgée à peine de 28ans par cette bande d’écervelés qui méritent un  châtiment exemplaire. Autrement dit un verdict qui leur fasse regretter amèrement leur condition d’inhumains. Pas de clémence et ou de pitié par tous ces salopards qui écument la cité et s’adonnent à des actes pour le moins condamnables et répréhensibles. D’autant plus que la préméditation est avérée en l’espèce puisque les trois larrons ont agi en toute connaissance de cause. Et la jurisprudence en la matière est sans équivoque. Elle dit bien en effet qu’il existe trois éléments constitutifs dune infraction : l’élément intentionnel, l’élément matériel et enfin l’élément moral. Tandis que le code civil pour sa part considère que « tout fait quelconque de l’homme oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer »… L’énoncé et le contenu ne souffrent d’aucune ambigüité. Et sans préjuger ici de la décision souveraine du magistrat instructeur, les faits sont tout de même trop gravissimes pour en minimiser le caractère abject de l’acte. Et ce serait faire injure à la mémoire de la malheureuse victime que de  se perdre en conjectures…Tout en sachant que son infortuné mais néanmoins courageux compagnon qui tentait de lui prêter aide et assistance fut blessé à l’arme blanche (encore un facteur aggravant s’il en est) par des agresseurs patentés. Et rien  ne saurait plaider en leur faveur dans la mesure où le guet-apens était dans l’air bien avant le passage à l’acte délictueux. Alors que justice soit faite hors toute pression mais avec toute la fermeté nécessaire pour que le mauvais exemple ne fasse point tache d’huile…Et n’incite d’autres délinquants (d’habitude ou de luxe)à se croire au-dessus des lois… Puisque la loii est générale, neutre et impersonnelle…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.