DERNIÈRES DÉPÊCHES

DERNIÈRES DÉPÊCHES

Aid El-Adha

Appels à un confinement d’une semaine

A quelques jours de l’approche de l’Aid El-Adha, des appels se multiplient contre une éventuelle nouvelle vague de contamination. C’est le cas du chef de service de médecine interne à l’hôpital Birtraria à Alger, le Pr Amar Tebaibia, qui appelle à l’instauration d’une semaine de confinement. Concernant la célébration de l’Aïd El Adha, prévue pour le week-end prochain, le praticien a mis l’accent sur la nécessité d’observer « les gestes barrières et éviter les rencontres le jour de l’Aïd ».  Amar Tebaibia a rappelé, à ce titre, les dégâts occasionnés suite au déconfinement opéré après l’Aïd El Fitr. Concernant le rituel du sacrifice, le médecin a souligné que « c’est un problème de société et le prix à payer risque d’être fort à cause du comportement irresponsable de certains citoyens ».

Reprise des cours à l’Université

La nouvelle « version » de Benziane

Revirement au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. En effet, après avoir annoncé le retour des étudiants le 23 août prochain, le département de Abdelbaki Benziane affirme que  la date de la reprise progressive des cours de l’année universitaire 2020/2021 « à partir de septembre » sera laissée à l’appréciation des recteurs « qui devront prendre en considération la situation épidémiologique dans chaque wilaya et chaque région ». En visite à Skikda, le ministre a indiqué qu’« un protocole pour la reprise progressive des cours universitaires a été mis en place en coordination avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière »

Espagne

Le meilleur bachelier est Algérien

Un jeune algérien de 16 ans a été reconnu meilleur bachelier d’Espagne de l’année 2020. Jesús Mohand-Salah Aït Idir, de père algérien et de mère espagnole de Saragosse, a ainsi  honoré l’Algérie en obtenant une note totale de 14/14 à l’examen de sélection pour l’entrée à l’université. Cette note, difficilement réalisable, équivaut au Bac. Le jeune surdoué d’Oviedo a sauté, au cours de son cursus scolaire, deux paliers. Il étudiera, en outre, les mathématiques et la physique à l’université d’Oviedo.  Mohand-Salah qui ne renie pas ses origines, a exprimé son amour inconditionnel pour l’Algérie et a promis d’y mener, à l’avenir, divers projets de recherche.

Coronavirus

Premier cas « suspect » en Corée du Nord

Et de un pour la Corée du Nord, qui vient de d’enregistrer son premier cas de Covid 19, six mois après l’apparition du virus. Le pays qui affichait jusqu’ici son imperméabilité au virus est désormais en « alerte maximale ».  Le cas signalé est un Nord-Coréen rentré le 19 juillet après avoir franchi illégalement la ligne de démarcation qui fait office de frontière avec la Corée du Sud.  Il a été placé en quarantaine et toutes les personnes qui sont entrées en contact avec lui dans la ville frontalière de Kaesong, placée en « confinement total », font l’objet d’une « enquête approfondie ». A Pyongyang c’est la panique, au point où le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a convoqué une réunion d’urgence du bureau politique.

Etats Unis

Deux vols pour rapatrier les Algériens bloqués

Air Algérie met le cap sur les États-Unis, pour opérer de nouveaux vols de rapatriements des ressortissants Algériens toujours bloquésdans ce pays. La compagnie nationale effectuera des vols de rapatriement des Algériens immobilisés aux Etats Unis depuis près de 5 mois.  Une information accréditée par le post du Consulat Général d’Algérie à New York, communiquée via sa page officielle sur le réseau social, Facebook. Cependant aucune précision n’a été donnée sur la date de ces vols. « […] le gouvernement algérien organise deux vols de rapatriement dont les dates seront annoncées ultérieurement. », indique le Consulat Général d’Algérie dans son communiqué. D’après le communiqué du Consulat Général d’Algérie à New York, les Algériens souhaitant rentrer à l’Algérie, devront impérativement répondre; à certaines exigences. La première se focalise sur la condition sociale du concerné (primauté aux familles, étudiants et souffrants). Quant au second critère, il s’intéresse à la date d’inscription sur la plateforme électronique du consulat.

A la veille de l’Aid El –Adha

Le problème des liquidités s’aiguise

Le sempiternel problème des  liquidités ressurgit à la veille de l’Aid El-Adha. De longues files d’attente se forment au quotidien, devant les banques et bureaux de poste, dans l’espoir de retirer sa pension de retraite ou autre, pour subvenir aux besoins des familles en cette fête religieuse. En dépit des assurances du ministre des Finances, Aymane Benabderrahmane, affirmant que les liquidités seront suffisamment disponibles pour répondre à la demande accrue des clients. Dans certains bureaux de poste, en plus du manque de liquidités, la défection du réseau est devenu le leitmotiv des responsables pour « maquiller » une situation des plus déplorables, et que la Banque d’Algérie n’arrive pas encore à gérer.

Covid 19

Le personnel médical a payé un lourd tribut

Le président du Conseil national des praticiens de la santé publique (CNPSP), Lyes Mérabet a déclaré, hier que les chiffres liés nombre de contaminations et de décès parmi le personnel de la santé par la Covid-19 sont inexacts et qu’ils sont en réalité « nettement au dessus » de ceux communiqués officiellement. Il a affirmé qu’il y a près 80 décès et 3500 contaminés parmi les membres du personnel de la Santé depuis l’apparition de la pandémie en Algérie. S’agissant des actes de violences qui ciblent le personnel médical, le président du  SNPSP préconise de s’intéresser de plus près aux conditions d’accueil des malades, aux relations devant s’établir entre les secteurs public et privé pour faciliter l’accès aux soins et l’allègement de la pression au niveau des structures publiques de santé comme solution à ce « phénomène sociétal ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.