DERNIÈRES DÉPÊCHES

DERNIÈRES DÉPÊCHES

Théâtre

Le TRO sera classé patrimoine national

Joyaux architectural, le théâtre régional « Abdelkader Alloula »  d’Oran, va bientôt être classé patrimoine national. La décision est prise par le ministère de la Culture, qui compte accélérer l’entretien des motifs artistiques qui garnissent la toiture de cette bâtisse et qui représentent des symboles architecturaux de cette structure culturelle. Les motifs feront l’objet d’entretien et de maintenance en partenariat avec la République tchèque. Le projet sera activé après la fin de la conjoncture sanitaire résultant de la pandémie du coronavirus. En attendant, un travail d’urgence sera effectué par les étudiants des Beaux-arts pour la protection de ces œuvres. La coopération entre l’Algérie et la Tchéquie devra également donner lieu à la modernisation de la bâtisse pour en faire un modèle en Algérie avec un nouveau look, d’autant qu’Oran abritera les Jeux méditerranéens en 2022.

Alimentation en eau potable

L’appel de détresse du ministère

L’Algérie connaitra une fin d’année difficile en matière d’alimentation en eau potable. En effet, nous apprenons de sources proches du département de M Arezki Baraki, ministre des Ressources en eau (MRE), que le niveau des barrages descendra sous les 50 % dans les quelques prochains jours. Le MRE a appelé à la « solidarité nationale » pour une « consommation responsable » de l’eau à l’occasion de l’Aid El Adha. « Alors que les Algériens se préparent à fêter l’Aid El Adha vendredi prochain dans des conditions socio-sanitaires exceptionnelles, le ministère des Ressources en Eau lance un appel à la solidarité pour une mobilisation nationale contre le gaspillage de l’eau », fait savoir la même source. Selon le ministère, une consommation raisonnée et responsable est un gage pour que le gaspillage constaté ces dernières années ne prive pas à nouveau certains citoyens de cette ressource vitale.

Logement

Baisse sensible des prix

La sonnette d’alarme est tirée par la Fédération Nationale des Agences Immobilières (FNAI), qui révèle que le secteur de l’immobilier a observé depuis près d’une année, une chute drastique au niveau des prix de logements. Se basant sur une étude qu’elle a effectuée, la FNAI, révèle que le prix des appartements de trois pièces (F3), estimé comme le standard de l’immobilier en Algérie; s’élève à partir de 600 millions de centimètres dans certaines wilayas. S’agissant des grandes villes, telle que Constantine ou certains quartiers de la capitale; celui-ci peut atteindre les 1,7 milliard de centimètres. D’après la Fédération, cette baisse drastique est due entre autres à la disparition des groupes de blanchiment d’argent; qui ont contribué par le passé à créer un effet boule de neige au sein du marché immobilier.

+++

Usine Célia de Beni Tamou

Un groupe d’employés bloque l’accès

Au moment où le pays connait une crise aigue en matière de production laitière, le Groupe Lactalis, présent en Algérie depuis 2007, à travers sa filiale Celia Algérie, est confronté, depuis plus d’un mois, à la fermeture de son unique site de production situé à Béni Tamou, dans la wilaya de Blida. Depuis le 20 juin, un groupe d’employés a décrété, de façon illégale la fermeture du site y empêchant l’accès à leurs collègues qui ne peuvent pas reprendre leur travail et mettant ainsi en danger les emplois et la pérennité de l’entreprise. Tous les efforts de la direction de Célia Algérie pour reprendre les activités ainsi que les propositions de la direction sur l’amélioration des conditions salariales, se sont avérées vaines. Celia Algérie, sollicité via le communiqué l’aide et l’intervention des autorités afin de lui permettre de reprendre le contrôle de son site et accorder à ses 350 salariés de pouvoir d’exercer leur droit au travail dont ils sont privés depuis près d’un mois.

Après son dernier rapport incluant l’Algérie

Le cabinet britannique Verisk rappelé à l’ordre

Le rapport, publié mi-juillet par le cabinet britannique Verisk Maplecroft, spécialiste de la gestion du risque-pays, selon lequel il existe 37 pays présentés comme étant les plus vulnérables au monde, a été rejeté par la représentation diplomatique de l’Algérie à Londres. En effet, une mise au point aurait été adressée à ce cabinet l’appelant à retirer les informations expéditives et approximatives sur l’Algérie contenues dans le rapport en question. Quelques 37 pays, dont l’Algérie, sont présentés, par ce rapport, comme étant les plus vulnérables au monde et par conséquent particulièrement menacés par des conflits sociaux, à court terme, du fait des conséquences économiques de la pandémie du Coronavirus. 

Chômage

Le nombre en nette hausse

L’épidémie du Covid 19 a eu un impact dévastateur sur l’économie, nationale. En plus de la fermeture de dizaines d’entreprises l’incapacité à payer les arriérés de salaires des travailleurs, et les mises en congé forcé, nous apprenons de sources sures que le nombre de chômeurs augmente au quotidien. En effet, la fermeture des entreprises et le blocage des recrutements a fait que des milliers de chômeurs viennent s’ajouter à ceux déjà existants. D’après nos sources le taux de chômage qui n’était à la fin de l’année dernière que de 11 % a bondi pour atteindre le seuil des 13 %. Une situation préoccupante qui nécessite une intervention rapide du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.