Le ministre du Commerce à Jijel

 Fermes instructions pour le contrôle et la répression de la fraude

La mission de contrôle et de répression de la fraude sera  « prochainement » confiée à 75% du personnel des directions du commerce à travers le pays, a annoncé avant-hier lundi, à Jijel le ministre du Commerce, Kamel Rezig.

Le ministre a précisé, à l’inauguration du nouveau siège de la direction de wilaya du commerce « qu’une instruction sera adressée prochainement à toutes les directions du commerce du pays à l’effet de mobiliser 75% de leurs effectifs pour assurer la mission de contrôle et de répression de la fraude ».

A l’annexe locale du centre nationale du registre du commerce (CNRC), le ministre a instruit à l’effet de réduire, « avant fin 2020 » le délai d’attribution des registres du commerce.

Sur place, le ministre a exhorté le directeur général du CNRC qui l’accompagnait pour œuvrer à alléger les documents administratifs exigés pour retirer le registre du commerce en limitant le dossier à un seul document, et de diminuer à 1.000 DA, le tarif de délivrance du registre du commerce.

En visite à une exposition des entreprises exportatrices de liège et de cuir au port Djen Djen, M. Rezig a indiqué que les « directions du commerce, en collaboration avec les différents secteurs doivent informer des avantages accordés aux exportateurs parmi les agriculteurs et industriels (50% des frais de transports sont à la charge du ministère de tutelle entre autres) en vue d’encourager l’exportation ».

Il a ajouté que l’exportation ne doit pas se limiter au surplus de la production, mais il faut réserver de 20% à 30% de la production à l’exportation. Au terme de sa visite à Jijel, le ministre a présidé une cérémonie de signature d’une convention pour l’exportation de 400.000 tonnes de ciment (Clinker) et 40.000 tonnes de fer à béton pour le Niger et Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.