MIGRANTS ILLÉGAUX EN ESPAGNE

MIGRANTS ILLÉGAUX EN ESPAGNE

LES ALGÉRIENS E N TÊTE DE LISTE
les données du Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU sont sans appel. 26% des migrants illégaux en Espagne depuis le début de l’année en cours sont de nationalité algérienne. Selon ces chiffres rendus publics la
semaine dernière, près de 8453 migrants algériens sont arrivés sur le sol espagnol, dont 7166 par voie maritime et 1287 par voie terrestre. Soit une baisse de 35 % par rapport à la même période de l’année 2019.
D’après la même source, les Marocains ont représenté 14% des arrivées, suivis par les Guinéens (13%), les Maliens (12%), les Ivoiriens (11%), les Sénégalais (8%), et les Tunisiens, loin derrière avec 3% des arrivées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.